JÉRUSALEM Arménienne

Rejoignez notre groupe de partout dans le monde.

Le premier exemple connu d’Arméniens venus près de Jérusalem date de -95, sous le règne de Tigrane II, roi d’Arménie qui conquit des territoires allant de l’Arménie à Jérusalem. C’est à cette période que les échanges ont commencé. Des communautés juives s’installent dans ce pays lointain, pendant que des Arméniens découvrent les terres environnant Jérusalem. En 70, après la destruction de Jérusalem, les Romains font venir commerçants, artisans, militaires et administrateurs arméniens. C’est aussi à ce moment précis que les apôtres Jude et Barthélemy arrivent en Arménie pour y prêcher. Par la suite, le christianisme se propage à travers le royaume arménien.Découvrez Jérusalem  et la source  arménienne  en Israel.

Patriarcat de Jérusalem de l'Eglise apostolique arménienne

Le patriarche arménien de Jérusalem (depuis le 24 janvier 2013, Nurkhan Manukyan) a le grade d’archevêque et reconnaît l’autorité spirituelle du Catholicos de tous les Arméniens de l’Eglise apostolique arménienne. La résidence du Patriarche de Jérusalem de Jérusalem est située dans le quartier historique de Jérusalem – le quartier arménien de la vieille ville (la cathédrale Saint-Jacob).

Le patriarcat arménien, ainsi que les patriarches grecs et latins, jouissent du droit de propriété sur une partie des principaux sanctuaires de Terre Sainte, notamment l’église de la Nativité à Bethléem et l’église de la Résurrection à Jérusalem, en particulier sur la colonne fendue. à Jérusalem, Jaffa, Ramla et Haïfa) et en Jordanie.

Quartier Arménien

le plus petit des quatre quartiers de la vieille ville de Jérusalem, couvre une superficie de 0,126 kilomètres carrés, ce qui représente 14% du territoire de la vieille ville. Le quartier arménien est situé dans la partie sud-ouest de la vieille ville, au sud de la porte de Jaffa, entre la tour de David et le mont Sion. On croit qu’il est situé sur le site du palais du roi Hérode le Grand. De l’ouest et au sud du quartier arménien protéger les murs de la vieille ville, dans le nord, elle confine au quartier chrétien, et de l’est – avec le quartier juif. Dans le quartier arménien, vous pouvez passer les portes de Jaffa et de Sion. Le nombre et la densité de la population sont les plus bas parmi les quatre trimestres.

Malgré la petite taille et la population du quartier, les Arméniens conservent une indépendance inébranlable et se réalisent énergiquement dans la Vieille Ville. Le Patriarcat de Jérusalem de l’Eglise Apostolique Arménienne, fondé au 7ème siècle en tant que diocèse, est indépendant des autres institutions chrétiennes de Jérusalem. Le Patriarcat est situé dans le centre du quartier dans la cathédrale de St. Jacobs; sur sa porte de fer il est écrit: « Ces portes ont été construites à l’initiative du patriarche Krikor en 1646 ». Le Patriarcat possède à la fois la terre dans le quartier et des biens importants dans d’autres endroits.

VOUS SOUHAITEZ VISITER JERUSALEM?